A l’aube d’une nouvelle transmission – pour des personnes qui deviendront peut-être un jour à leur tour enseignants – je réfléchis à l’essence des ajustements tels que je les réalise et les perçois dans mes cours.

et il me vient trois directions,

trois piliers

  • une ATTENTION : d’abord je me présente, candidat à l’écoute, disposé à entendre ce que ce corps voudra bien me signifier; surtout le laisser parler et juste observer : ses mouvements, formes, arythmies, doutes et ses cris, toutes les appels et ses leurres; un temps pour un état des lieux.
  • une CONNAISSANCE : je laisse mes mains agir, elles parlent et savent où aller (elles ont toujours su, on a ça du côté paternel); je propose des pistes (pas toutes); des réponses, des réactions…ou pas; la négociation a commencé.
  • une ELEGANCE : il y a accord ou dissonance, des joies voire même des peines; peut-être une peur, un secret; quelque chose, même rien; « what happens here…stays here »*; savoir se retirer; un temps pour laisser faire.

 

*ce qui se manifeste là…restera connu de son auteur exclusivement.